Archive for the ‘Writings’ Category

L ete Indien   Leave a comment

On loge depuis 1 mois dans un cotagequi ne fonctionne cette annee que pour des amis du proprietaire, on est donc seuls dans cet endroit magique au bord de la riviere, et on ne se lasse pas de se ballader dans cette presque ile apellee Richimuk.Des pelerins de toutes les regions du pays ne cessent de defiler, ceux la arrivaient d Himachal Pradesh ,pour aller de temple en temple, ca nous fait voyager sans bouger car ils passent juste devant la maison. Regardez la force avec laquelle la marechale ferande tape sur le fer chaud….on aurait dit une danse du marteau. Shiva rhatri est la fete de la porte de la chaleur, on rentre donc dans l ete Indien…40 degres environ.  On est a la sortie d un village qui s apelle Hanumam Hali, vous pouvez avoir un apercu de la toilette du samedi a la bouse de vache diluee, il parrait que ca fortifie les enfants et que ca desinfecte….et la fabrication des idli, plat favori du petit dejeuner. Nid d oiseau suspendu aux branches d un arbre et les eternels et toujours surprenants boulders qui jouent les equilibristes, et Nouchka qui essaye d y grimper a l envers ou a l endroit. Bises a tous.

Advertisements

Posted February 20, 2010 by Frederic Martin Duchamp in Writings

  Leave a comment

Petites explications des dernieres photos: les levers et couchers de soleils sont pris de l endroit ou on loge depuis un mois,au bord de la riviere qui est la source de vie de tout le village(et de toute la region). Il y a tout le deroulement de deux enterrements auquels Frederic a participe. Vous pouvez aussi voir qu on est toujours accompagnes de petits bonshommes poilus qui nous miment et nous narguent du haut de leur branche…et il y a les photos de l exposition de photos que Frederic a faite, au village.,les habitants ont vraiment aprecie et Frederic est tres content de la facon dont ca a ete accepte. Il expose de nouveau dimanche dans le lieu ou on loge. On ne se lasse pas d admirer les paysages grandioses qui nous entourent et on espere que vous ressentez l ambiamce la chaleur la magie de ce lieu que l on n arrive pas a quitter…

Posted February 15, 2010 by Frederic Martin Duchamp in Writings

  Leave a comment

Petit commentaire des photos: les 10 premieres, c est une demonstration privee d un danseur Indien, seul puis avec une eleve et  quelques petites eleves qui preparent un spectacle pour fevrier .
sur la 11eme, il y a en sari notre proprietaire actuelle, qui essaye de promouvoir la culture indienne dans le village, ce soir la c etait un concert de musique traditionnelle.
De la 15eme a la 32 eme, se sont nos multiples ballades au milieu des temples de Hampy, on en decouvre toujours de nouveaux, c est l avantage de circuler a pieds loin des sentiers battus et des cars de touristes.
La 33, c est un bateau, ou une grande coque de noix, qui permet aux habitants du village de traverser la riviere, en general on y monte a une dizaine de personnes plus deux motos….il faut avoir confiance,ca marche.
34 35 36, c est le car scolaire, ils sont 22 a monter dedans, oui oui ils y arrivent et s empilent comme ils peuvent.
La suite montre la campagne environnante…… bonne ballade a tous, bisous.

Posted January 8, 2010 by Frederic Martin Duchamp in Writings

Moharam Feast   1 comment

Voila les dernieres photos de la grande fete de Moharam, fete Hindo Musulmane ou tout le village participe, qui dure du 25 au 28 dec, avec danses, percutions,toutes les nuits autour d un gros feu et ca se termine au petit matin par des marches sur les braises une fois qu ils sont bien en transe.
On peut voir dans cette serie le bebe de 1 mois de la famille ou on mamge,un couple tres sympathique de libraires de Hampy ,et notre proprietaire devant la maison de ses cousines…et Nouchka en sari
BONNE ANNEE A TOUS

Posted December 30, 2009 by Frederic Martin Duchamp in Writings

Noel   Leave a comment

Noel . queques vues autour du village,pecheur et tobogan pour les enfants.
Pas d electrecite le soir de noel, toutes les maisons sont a la bougie… c est Noel…normal.
On a fete le 25 decembre avec l Italienne qui travaille ici et 3 de ses amis venus de Bengalore, j ai fait devinez quoi? des crepes bien sur. on en a apporte a la famille chez laquelle on mange tous les jours
Laderniere photo a ete prise en traversant le village de nuit, on y voit la vache, les moutiquaires sous lesquelles les gens dorment au frais et l entree de la maison.

Posted December 30, 2009 by Frederic Martin Duchamp in Writings

Decouverte de la campagne   Leave a comment

Revoila des nouvelles entre les coupures de courant frequentes et les ordis tres lents, mais on y arrive;
Petit commentaire des photos de la  1ere a la 12eme:
une vue d ensemble a partir du temple du village dans lequel on vit, la rue de notre chez nous avec les poules;
Temple de Hanouman, vue de la montagne de Hanouman, et nous deux transmutes en Hanouman;
La campagne autour de Anegundi au cours d une superbe ballade de 6 h de marche au milieu des champs des gypsy et des paysans…et des ccailloux.
On continue a rencontrer des gens sympa de toutes couches sociales, les enfants ont arrete de nous demander des school pen, ils  s habituent a nos tetes.

Posted December 30, 2009 by Frederic Martin Duchamp in Writings

  1 comment

nous voila cette fois ci bien poses pour un bon mois, il y a tellement a decouvrir dans ce village rural et ce coin plein de temples. (j ai donne les photos de Simon au gars du bateau et a Ema, ils etaient tres contents et se rappelaient bien du petit blond) la on prend le temps de connaitre les habitudes du village, on marche beaucoup malgre la chaleur,(comme en ete en provence,) ca surpend les locaux evidemment mais ils commencent a s y faire et du coup a sympathiser  doucement. On a beaucoup de chance d etre tombes sur une association qui promouvoit le travail local, et du coup on loge chez l habitant, on mange avec une famille du village on partage le quotidien de tout le monde . Il y a plein de fetes en ce momment, on ne sait pas trop pourquoi, on se laisse porter par ce qui vient. moi je me retrouve dans cette ambiance sans electrecite, sans confort  sanitaire ,sans consommation autre que boire et manger, mais avec le rythme du soleil, les cris et les rires des enfants totalement en confiance et en liberte ds le village, les travaux de chaque jour faits dans le caniveau, vaiselle , lessive, et tout le reste  Les femmes qui se retrouvent pour papoter, tout est melange, personne n a l air de juger son voisin, je ne sens ni avidite ,ni violence, ni pauvrete,  les sourires sont beaux et les regards profonds. Je vous souhaite a tous un tres tres heureux Noel.
Vous pouvez vous connecter a http://exploreruralindia.org/HTML/index.php
Nous sommes a Anegundi etat du Karnataka

Posted December 23, 2009 by Frederic Martin Duchamp in Writings